Apprenez à vos élèves comment réaliser une mindmap!


Rappelez-vous: l’un de mes derniers articles traitait de la sortie du livre « Travailler en classe avec des cartes mentales« , maintenant j’ai trouvé mieux; des kits  pédagogiques téléchargeables au format PDF réalisés par Stabilo.


Travailler en classe avec le Mind Mapping
Voici enfin des documents que les enseignants pourront directement utiliser dans leur classe.

Téléchargez immédiatement les kits en cliquant sur les liens ci-dessous ou accéder au site.

Que vous vouliez faire découvrir le mind mapping à vos élèves: Pour démarrer : comment faire un mind mapping ?

Ou que vous vouliez travailler l‘ORGANISATION, la MÉMORISATION ou l’IMAGINATION, des kits tout prêt sont à votre disposition!

Liens connexes:

  1. Pour démarrer : comment faire un mind mapping ?
  2. Comment faire un mind mapping ORGANISATION?
  3. Comment faire un mind mapping MEMORISATION?
  4. Comment faire un mind mapping IMAGINATION?
Publicités

Un condensé de tout ce qu’il faut savoir sur le mind mapping. Idéal pour une première approche!


La lecture que je vous recommande ne vous demandera pas plus de 5 min.

J’ai trouvé cet article sur le site de du Centre régional de documentation pédagogique de Franch-Compté : « Apprendre à apprendre avec les cartes mentales! »

Je le recommande vivement pour tout ceux qui veulent s’informer pour la première fois sur le mind mapping.

Préservez-le dans vos favoris pour en faire partager vos collègues, amis ou même votre patron! Il pourra toujours vous être utile!

Cet article est un condensé dans lequel, vous découvrirez:

  • qui a inventé le mind mapping,
  • pourquoi le mind mapping génère un gain de productivité conséquent,
  • les éléments essentiels qui se retrouvent dans une mind map,
  • les usages possibles,
  • ses avantages et ses limites (à compléter par la lecture des commentaires sous l’article),
  • les usages particuliers pour la classe (enseignement),
  • des exemples de cartes utilisées dans l’enseignement.
  • quelques logiciels majeurs,

Je vous invite à être curieux et à utiliser mon blog pour étendre vos connaissances! Le nuage de mots-clés devrait vous être utile!

Les commentaires de l’article lui apportent une plus-value. N’hésitez pas à les lire!

Bonne lecture,

Liens apparentés:

Articles connexes:

Comment et pourquoi réaliser des mind maps? – Un document de 12 pages pour vous y aider!


En suivant ce lien vous découvrirez un document de 12 pages qui pourra en étonner plus d’un car, comme il le mentionne,  il est vrai que notre cerveau fonctionne comme une mind map (cf. anatomie des neurones) depuis des milliers d’années . C’est d’ailleurs sur base d’études sur la manière de fonctionner du cerveau que Tony Buzan a conçu le mind mapping dans les années 70.

Il vous explique aussi pas à pas comment créer une mind map. Chaque étape étant largement commentée.

Tout ça est expliqué dans le document.

Bonne lecture!

Lien apparenté:

Articles connexes:

Matthews V. a synthétisé pour nous les règles du mind mapping


[V. Matthews a rédigé ce travail dans le cadre de ses études ISM en 2007-2008] – Voir l’article original

Quatre caractéristiques d’un Schéma heuristique* (Mind Map)

La Mind Map de Tony Buzan présente quatre caractéristiques essentielles:

1. Le sujet d’attention est cristallisé dans une image centrale – Utiliser l’image permetd’avoir recours à une gamme massive de facultés corticales: couleur, forme, ligne,dimension, texture, rythme visuel et surtout à l’imagination, ce qui a pour avantaged’obtenir une représentation mentale.

2. Les grands thèmes irradient, ou se ramifient comme des branches à partir de l’imagecentrale – utilisation de couleurs (codage, esthétisme), de signes, de symboles.

3. Les branches comportent une image ou un mot imprimé sur une ligne (ramificationsondulantes qui représentent le processus de pensée, relief, perspective, ..). Les thèmesde moindre importance sont également représentés sous forme de branches partant debranches plus centrales ;

4. Les branches forment une structure nodale (liens de connexion, relation entre idées,démarche à suivre pour s’orienter dans le schéma et suivre la pensée de sonconcepteur). Construire une structure arborescente en ramifiant les branches et en lesdessinant de plus en plus fines selon différents niveaux envoie le message depoursuivre la réflexion, de forcer l’approfondissement des idées principales, à cesIdées-Forces Clés et Images-Clés du début, en associant de nouveaux mots et imagesde niveau 2, 3, 4 ou plus. De plus, cela offre l’avantage d’offrir de plus en plus deprécision des idées et développer une pensée plus complexe.

Plus techniquement

• Placer le support papier à l’horizontale, dessiner l’image principale évocatrice du sujetau centre de la page pour plus de liberté, d’espace et une meilleure organisationspatiale;

• Noter les idées à partir d’un mot qui exprime concrètement l’essentiel;

• Écrire sous forme de Mots-Clés, les idées principales pour augmenter la puissancecérébrale et favoriser plus d’associations;

• Utiliser des images pour augmenter le pouvoir d’expression, d’association et demémorisation;

• Générer des ramifications à partir de l’image principale pour poser les images ou lesmots associés;

• Inscrire un mot unique par branche pour plus de fluidité (plus grand nombred’associations);

• Inscrire le mot sur une ligne ou branche pour plus de clarté, une meilleure lisibilité etl’orientation de la pensée;

• Tracer les lignes de même longueur que les mots pour un meilleur rapprochemententre les mots, faciliter l’association et faire un gain d’espace;

• Tracer les branches centrales (lignes) plus épaisses et les branches périphériques(lignes) plus fines pour indiquer à votre cerveau l’importance des idées;

• Appliquer la mise en exergue du contenu en donnant l’illusion du volume, dumouvement et de la profondeur et des indicateurs visuels (Variation de la taille descaractères, volume des ramifications sinueuses ou grosseur des images);

• Écrire les mots le plus possible en ligne droite pour plus de visibilité;

• Mettre en évidence les zones d’une même branche ou d’un même thème par un nuagede couleur;

• Tracer parfois une ligne de contour entourant les différentes branches d’une brancheprincipale pour amalgamer, réunir sous une même forme les éléments disparates ouaider à mémoriser;

• Tracer une ligne de contour autour d’une branche principale quand la section estterminée;

• Relier les lignes entre elles pour connecter les idées dans votre esprit;

• Ajouter des lignes vierges ou branches pour inciter votre cerveau à associer denouvelles idées.Pour créer un véritable schéma heuristique, il faut organiser (version de travail) ou réorganiservos idées (version finale) en respectant les règles suivantes:

• Utiliser des lignes de connexion pour relier différentes idées ou différentes zones devotre schéma;

• Établir un classement numérique ou alphabétique pour:

o Faciliter l’analyse, la synthèse, la lecture ou la présentation des idées;

o Exprimer soit l’ordre de création, de présentation, d’importance ou de lecture;

• Ajouter des signes ou symboles pour créer l’illusion du mouvement, révéler l’intensitéde l’émotion;

• Utiliser des codes de couleurs ou des formes pour désigner les personnes, tâches,projets, éléments ou procédés;

• Ajouter des liens extérieurs ou virtuels pour des sources, des références ou autresinformations.

Références bibliographiques

  • BUZAN T. & B., Mind Map Dessine-moi l’intelligence, Editions d’Organisation, 1995, 2003, 2004

Références internet

*HEURISTIQUE : partie de la science qui a pour objet la découverte des faits. Méthode de recherche fondée sur l’approche progressive d’un problème donné. (Petit Robert

Comment créer sa première carte heuristique


Le lien suivant propose un livre électronique cliquable très clair pour s’initier à la technique:



La carte suivante, en anglais vous décrit la manière de créer une carte.

La carte se lit du centre vers l’extérieur en commençant par la branche en

haut à droite et ensuite en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.