Heuristiquement.com – 12 logiciels de mindmapping en ligne


Accéder à la page sur Heuristiquement.com? Cliquez ici!

 

 

 


 

 


 

Liens liés à l’article:

 

Publicités

Partir à la découverte des cartes heuristiques.


Pour ceux qui voudraient en comprendre davantage et qui maîtrise l’anglais, je vous suggère d’essayer dans un premier temps de déchiffrer la carte suivante (présente dans les photos). Vous aurez ainsi un bon aperçu de ce dont il s’agit.

Pour ceux qui préfèrent la langue française, retournez à la page d’accueil et lisez la carte que vous y trouverez. Toujours du centre vers l’extérieur. Remarquez qu’au plus vous vous éloignez du centre au plus il y a de ramifications, au plus vous rentrez dans le détail.

Dans les deux cas, je pense que dans un premier temps, vous devez parcourir un grand nombre de cartes pour vous faire une idée. N’oubliez pas qu’il en existe plusieurs: à la main ou à l’aide de logiciel.

Une carte heuristique a des caractéristiques bien définies qui sont le résultat de recherche approfondies qu’a mené Tony Buzan.

Tout d’abord, sachez que pour le support, on positionne sa feuille au format paysage car notre vision est panoramique. Ensuite le sujet est cristallisé au centre de la feuille pour pouvoir être développé sur toute la surface et dans toutes les directions. Néanmoins, le postulat de T.Buzan part du principe que tous les mots de la carte doivent autant que possible rester horizontaux pour en faciliter la lecture. Des branches (ou noeuds) irradient alors à partir du centre. En principe, il n’y a pas de phrase et sur chaque branche pas plus d’un mot. En effet, si vous écrivez un mot sur une branche vous aurez bien plus de chance d’obtenir des sens différents lors de ses ramifications.

Ensuite, contrairement à l’exemple précédent, l’utilisation de couleurs, de dessins et de relief engendre de nombreux stimuli qui attirent l’attention du cerveau. Le cerveau crée alors des liens avec votre vécu, vos souvenirs et d’autre idées vous viendront à l’esprit. L’utilisation combinée de couleur et de relief dans vos dessins favorise grandement la mémorisation.

Enfin, comme il est possible de le voir dans l’exemple, les branches s’affinent au fur et à mesure que l’on s’éloigne du sujet (donc du centre). Remarquez également que la longueur des branches est directement proportionnelle à la longueur du mot. Pour finir, l’utilisation d’abréviation et a fortiori de dessins est bien plus porteur de sens et de stimuli visuels pour le cerveau.

Tony Buzan

Lors de sa deuxième année à l’Université, Tony Buzan effectue une recherche en bibliothèque. Il voulait savoir « comment utiliser son cerveau ». A son grand étonnement, il ne trouve aucun ouvrage. Le temps s’écoulait et au fur et à mesure que la matière s’accumulait, il a pris conscience que ses résultats scolaires ne suivaient plus. Sa découverte en bibliothèque ou plutôt sa non découverte, le motive à combler ce manque.

Ainsi, il se pose plusieurs questions: Comment apprendre à apprendre? Quelle est la nature de ma pensée? Quelles sont les meilleures techniques de mémorisation? … de pensée créatives? … de lecture? … de réflexion en général? et enfin sa dernière question fondamentale qui lui permet de créer sa théorie: Est-il possible de développer de nouvelles techniques de réflexion ou une technique maîtresse?

buzan Au terme de ses recherches vers la fin des année 1970, il finit par mettre en avant une théorie bien fondée qu’il centralisa dans son premier ouvrage: « Dessine-moi l’intelligence ». Cet ouvrage reste encore aujourd’hui la bible en la matière.
Cependant pour ceux qui voudrait pouvoir l’aborder à moindre coût je vous suggère de commencer par un condensé du même auteur qui se veut beaucoup plus pragmatique: « Muscler son cerveau avec le mind mapping ». muscler

Liens liés à l’article:

Liste d’ouvrages conseillés


La liste d’ouvrages que vous trouverez ci-dessous provient du blog de Marie (Lettres et cartes heuristiques), une enseignante qui partage son expérience en la matière.

livres

Je ne peux que confirmer la qualité de ces ouvrages, les ayants moi-même lus ,excepté Mindmapping & Cie. La liste des ouvrages suivants suit une progression.

muscler

Le premier («  Muscler son cerveau avec le mindmapping « ) à moindre prix permet d’être très vite plongé dans le monde du mind mapping. Vous y trouverez tout un tas d’astuces pour vous lancer rapidement dans vos premières cartes.

organisez

Une fois la technique acquise, le deuxième (« Organisez vos idées avec le mind mapping« ) vous permettra d’exploiter pleinement l’outil dans des situations concrètes (et notamment lors de réunion. Ayant moi-même testé la technique après l’avoir réduit à sa plus simple expression, je ne peux que vous la recommander).

Enfin, vous aurez déjà sans doute réalisé un bon nombre de mindmaps. Peut-être allez-vous vouloir vous orienter vers une solution informatique mais sans frais! Dans ce cas Freeplane/Freemind, gratuit, est le programme idéal.

boostez

L’ouvrage Boostez votre efficacité avec Freemind (valable pour Freeplane) vous expliquera en long et en large toutes les astuces et possibilités d’utilisation. Je l’utilise depuis quelques années sans jamais avoir eu besoin de fonctionnalités supplémentaires. Je considère donc qu’il est relativement complet pour un programme gratuit.

Je suggère aux utilisateurs de Freeplane d’explorer la fonction « attributs » qui décuple les pouvoirs de la carte informatique.

Pour avoir de plus amples informations par rapport à Freeplane/freemind, je vous invite à lire les articles de la rubriqueFreeplane/Freemind dans les logiciels.

Dernièrement, j’ai pu mettre en ligne la documentation en français de Freeplane/Freemind.

idées

Des idées à la carte: Mind mapping et Cie pour manager de 180° à 360°

vietete

L’ouvrage suivant (Organisez votre vie avec le Mind-mapping) se veut être une série d’applications possibles au quotidien. Très pragmatique!

buzan

Vient alors l’ouvrage (« Dessine-moi l’intelligence« ) par lequel j’ai commencé ma découverte et mon apprentissage, la bible en la matière par l’inventeur du concept:Tony Buzan. Vous y trouverez non seulement toutes ses découvertes, mais également une série d’activités qui vous démontrent par A + B pourquoi il vaut mieux suivre sa méthode plutôt que d’en faire à sa tête. Il vous remettra sur le bon chemin. Il propose en outre une série riche d’applications. Il est très illustré et motivant à lire car le lecteur va de découverte en découverte.

organisation

Pour finir, Les cartes d’organisation des idées: une façon efficace de structurer sa pensée, un ouvrage destiné aux enseignants désireux d’utiliser le mind mapping dans leur classe. Il vous expliquera, par exemple, comment dessiner simplement des pictogrammes accessibles aux élèves afin d’illustrer leurs cartes.

Bonne lecture!

K.


Liens liés à l’article:








Les cartes heuristiques en classe de français (France , baccalauréat)


Témoignage issu du site Agence des Usages -Tice

Félix Luschka enseigne les lettres au lycée René Gosse de Clermont l’Hérault (34) depuis 8 ans. Il nous explique comment il propose à ses élèves de seconde et de première d’utiliser des cartes heuristiques pour l’étude de textes et la préparation à l’oral du baccalauréat.

 

(voir le vidéo)

La notion de carte heuristique

La carte heuristique (du grec heuriskein : trouver) peut être définie comme un diagramme représentant, sous forme d’arborescence, les connexions entre différents concepts ou idées. Elle permet de structurer les informations, en mettant en jeu plus particulièrement la mémoire visuelle.

Je voulais faire connaître cet outil à mes élèves car j’avais remarqué que dans le cadre de la préparation au baccalauréat, ils avaient souvent des difficultés à organiser de manière rigoureuse leurs devoirs.

L’apport de l’informatique

Les cartes heuristiques peuvent parfaitement être créées etutilisées avec un crayon, sur papier, mais en utilisant un logiciel spécifique,il est beaucoup plus pratique avec l’ordinateur de les modifier, de lesréorganiser ou de les corriger. De plus, comme pour tout autre documentnumérique, il est facile de les enregistrer, de les stocker et de les classer.Enfin, comme nous avons opté pour une solution gratuite, les élèves peuventpoursuivre le travail à la maison avec le même outil, le tout étant accessiblevia l’Environnement Numérique de Travail (ENT) Cependant, il me paraîtimportant que l’élève ne soit pas évalué sur une carte heuristique, quel quesoit son support, mais sur une production finale entièrement rédigée, ce afinque l’outil reste à sa juste place.

L’usage en classe de français

J’ai commencé par présenter à mes élèves un outil permettantde réaliser des cartes heuristiques, puis je leur ai proposé de travailler aveccet outil pendant quelques séances, avant de leur laisser le choix de l’adopterou d’utiliser un outil plus classique comme le traitement de texte, ousimplement de continuer à prendre des notes sur papier.

Je propose donc d’utiliser ces schémas  pour préparer des fiches de révision pour lebaccalauréat. Tous les textes ne sont d’ailleurs pas étudiés directement ensalle informatique, mais quand c’est le cas, la prise de notes peut s’effectuerpar l’intermédiaire d’une carte heuristique.

La préparation au baccalauréat

Avec plusieurs collègues, nousavons constaté que les épreuves orales de simulation (oral blanc) sont souventde qualité décevante, la plupart des exposés étant trop brefs et les candidatsétant déstabilisés par une forme inédite d’examen faisant appel à des aspectscommunicationnels inconnus. Un candidat se voit donc évalué le jour del’examen, sur une épreuve multiple, fondatrice en ce sens qu’elle est lapremière d’une série plus ou moins longue, et dont il n’a pas toutes les clésen main.

De ce fait, l’évaluation estfaussée, notamment pour ce qui concerne les aspects propres à la discipline etla simulation peut être contre-productive en ce sens qu’elle risque de placerle candidat en situation d’échec, voire d’augmenter son appréhension del’épreuve « réelle ».

Il était dès lors intéressant depermettre aux élèves d’acquérir quelques repères, notamment au niveau de la gestion du temps de parole, et de sefamiliariser avec certains des enjeux de l’épreuve.

J’ai donc proposé à mes élèves deme soumettre, via l’ENT, l’enregistrement d’un exposé réalisé à partir de notesprises sous forme de carte heuristique pour une évaluation-conseil (non notée).Ceci, bien évidemment, après leur avoir apporté des garanties deconfidentialité et les avoir avertis de l’impression d’étrangeté qui pourraitse faire jour à l’écoute de leur propre voix.

Tous les élèves n’ont pas forcément adhéré à l’utilisationdes cartes heuristiques, que je n’ai absolument pas voulu imposer, mais bonnombre d’entre eux y ont trouvé un outil d’une grande utilité pour organiserleurs idées, préparer leurs fiches de révision au baccalauréat et appréhenderl’épreuve finale.

 

Félix Luschka

date de publication : 01/10/2007

 

Liens liés à l’article:

 

L’académie de Besançon utilise les cartes des idées dans la pratique du français.


L’académie de Besançon recherche des moyens concret d’aide à la lecture au travers d’outil informatique. Voyez par vous-même: http://missiontice.ac-besancon.fr/gt-lettres-tice/

Bonne découverte!

K.

Didacticiel pour Freemind/Freeplane


Pour ceux qui veulent se lancer dans la cartographie d’idées avec le logiciel gratuit Freemind ou son équivalent Freeplane, formez-vous avec le didacticiel réalisé en 2007 par l’académie de Besançon.

Bonne lecture!

Liens apparentés:

éducnet – Exemples de pratiques & expériences d’enseignants


L’article suivant est issu du site éducnet. Pour plus de clarté et pour éviter les liens morts, j’ai effectué un nettoyage pour vous faciliter la lecture. Je voulais vous le faire partager car à lui seul, il permet d’avoir une belle idée de ce qu’il est possible de réaliser avec les cartes heuristiques dans le milieu de l’enseignement.


Des exemples de pratiques

Témoignages vidéo

Liens vers d’autres productions d’enseignants avec applications pédagogiques

Lectures

Logiciels

  • Des logiciels « rippés » par l’Education nationale [française]:
    •  Inspiration,
    • Openmind,
  • Des logiciels libres
    •  Freemind, très performant et en évolution comme tous les logiciels libres
  • Des logiciels non gratuits, utilisés par nos collègues également :
    •  Mapit!
    • MindManager, en octobre 2006 : promotion proposée aux blogueurs : téléchargement gratuit.
    • Novamind pour le Mac (utilisé par Patrice Becker de la Réunion et Michel Balmont de Lyon)

Banques d’images à intégrer dans les cartes

Recommandé : Une bibliothèque d’images vectorielles et bitmaps, avec système de recherche par mots-clés qui tient sur 3 DVD-roms voir l’article dans le site site Pétillant.com.


Bonnes découvertes!

K.

Lien lié à l’article:

Les cartes heuristiques en classe de français (France , baccalauréat)


Témoignage issu du site Agence des Usages -Tice

Félix Luschka enseigne les lettres au lycée René Gosse de Clermont l’Hérault (34) depuis 8 ans. Il nous explique comment il propose à ses élèves de seconde et de première d’utiliser des cartes heuristiques pour l’étude de textes et la préparation à l’oral du baccalauréat.

(voir le vidéo)

La notion de carte heuristique

La carte heuristique (du grec heuriskein : trouver) peut être définie comme un diagramme représentant, sous forme d’arborescence, les connexions entre différents concepts ou idées. Elle permet de structurer les informations, en mettant en jeu plus particulièrement la mémoire visuelle.

Je voulais faire connaître cet outil à mes élèves car j’avais remarqué que dans le cadre de la préparation au baccalauréat, ils avaient souvent des difficultés à organiser de manière rigoureuse leurs devoirs.

L’apport de l’informatique

Les cartes heuristiques peuvent parfaitement être créées etutilisées avec un crayon, sur papier, mais en utilisant un logiciel spécifique,il est beaucoup plus pratique avec l’ordinateur de les modifier, de lesréorganiser ou de les corriger. De plus, comme pour tout autre documentnumérique, il est facile de les enregistrer, de les stocker et de les classer.Enfin, comme nous avons opté pour une solution gratuite, les élèves peuventpoursuivre le travail à la maison avec le même outil, le tout étant accessiblevia l’Environnement Numérique de Travail (ENT) Cependant, il me paraîtimportant que l’élève ne soit pas évalué sur une carte heuristique, quel quesoit son support, mais sur une production finale entièrement rédigée, ce afinque l’outil reste à sa juste place.

L’usage en classe de français

J’ai commencé par présenter à mes élèves un outil permettantde réaliser des cartes heuristiques, puis je leur ai proposé de travailler aveccet outil pendant quelques séances, avant de leur laisser le choix de l’adopterou d’utiliser un outil plus classique comme le traitement de texte, ousimplement de continuer à prendre des notes sur papier.

Je propose donc d’utiliser ces schémas  pour préparer des fiches de révision pour lebaccalauréat. Tous les textes ne sont d’ailleurs pas étudiés directement ensalle informatique, mais quand c’est le cas, la prise de notes peut s’effectuerpar l’intermédiaire d’une carte heuristique.

La préparation au baccalauréat

Avec plusieurs collègues, nousavons constaté que les épreuves orales de simulation (oral blanc) sont souventde qualité décevante, la plupart des exposés étant trop brefs et les candidatsétant déstabilisés par une forme inédite d’examen faisant appel à des aspectscommunicationnels inconnus. Un candidat se voit donc évalué le jour del’examen, sur une épreuve multiple, fondatrice en ce sens qu’elle est lapremière d’une série plus ou moins longue, et dont il n’a pas toutes les clésen main.

De ce fait, l’évaluation estfaussée, notamment pour ce qui concerne les aspects propres à la discipline etla simulation peut être contre-productive en ce sens qu’elle risque de placerle candidat en situation d’échec, voire d’augmenter son appréhension del’épreuve « réelle ».

Il était dès lors intéressant depermettre aux élèves d’acquérir quelques repères, notamment au niveau de la gestion du temps de parole, et de sefamiliariser avec certains des enjeux de l’épreuve.

J’ai donc proposé à mes élèves deme soumettre, via l’ENT, l’enregistrement d’un exposé réalisé à partir de notesprises sous forme de carte heuristique pour une évaluation-conseil (non notée).Ceci, bien évidemment, après leur avoir apporté des garanties deconfidentialité et les avoir avertis de l’impression d’étrangeté qui pourraitse faire jour à l’écoute de leur propre voix.

Tous les élèves n’ont pas forcément adhéré à l’utilisationdes cartes heuristiques, que je n’ai absolument pas voulu imposer, mais bonnombre d’entre eux y ont trouvé un outil d’une grande utilité pour organiserleurs idées, préparer leurs fiches de révision au baccalauréat et appréhenderl’épreuve finale.

Félix Luschka

date de publication : 01/10/2007

Liens liés à l’article:

K.

Témoignages issus du site Pétillant.com


(Extrait des témoignages présents sur le site Pétillant)

Prises de notes

« J’utilise les cartes heuristiques maintenant depuis dix ans et les emploie systématiquement pour préparer mes réunions, mes entretiens individuels, mes conférences, et je peux dire que je n’utilise plus d’autres moyens pour la prise de note.

J’essaye d’encourager mes enfants de l’utiliser sans les y contraindre, bien-sûr. L’aînée a 15 ans et elle n’accroche pas, les plus jeunes non plus. Je les invite systématiquement lorsqu’ils veulent faire une recherche sur le net à d’abord faire une carte heuristique pour définir la recherche. Après réflexion, je pense que cette méthode peut être utilisée après avoir déjà atteint une maturité à pouvoir synthétiser l’information, mais sans conviction. »

Pascal

(septembre 2001)

Organiser ses idées

« J’utilise les cartes heuristiques pour les prises de notes, structurer une réflexion, organiser un travail, présenter le contenu d’un stage (Je suis formateur) aux participants et je leur laisse la carte pour qu’ils sachent en permanence où ils se trouvent dans le programme, mais aussi pour qu’ils fassent des annotations personnelles s’ils le souhaitent, bref pour beaucoup de choses.

Je l’utilise aussi de temps en temps pour mémoriser un livre et ça marche. »

Patrice

(septembre 2001)

K.

Liens liés à l’article:

Pearltrees


Qu’est-ce qu’un Pearltree me dires-vous?

Littéralement un arbre de perles. Cela colle bien à la philosophie de ce blog: collecter les perles du web autour des cartes des idées. Ainsi Pearltrees permet de collecter ces perles et de les agencer selon notre choix pour créer une carte de perles.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir mon Pearltree.

Comme vous aurez sans doute pu le remarquer, la mise à jour du site n’a pas été régulière ces derniers temps. Je suis en fait en train de collecter une mine d’informations et lorsque j’estimerai avoir suffisamment de matière à traiter pour pouvoir tenir un rythme de croisière, je publierai régulièrement mes découvertes.

Cependant, à défaut de pouvoir écrire des articles en ce moment, ce qui prend du temps, je vous soumet mon Pearltree qui vous permettra de parcourir les cartes des idées dans leur globalité.

Dedans s’y trouve des listes:

  • de nombreux logiciels
  • d’applications spécifiques (enseignement & santé)
  • de tutoriels (notamment sur Freemind)
  • etc

Bonne découverte! Lire la suite